Masthead header

Julie et moi avons fait connaissance à mes débuts, elle a posé pour moi à l’occasion de photos de grossesse puis j’ai photographié son petit garçon, Camille lorsqu’il venait de naître.

Je crois que c’est d’ailleurs sur cette séance avec Camille que j’ai réalisé à quel point je voulais faire ce métier coûte que coûte. Il s’est passé quelque chose, ça m’a fait tilt, faire ce qu’on aime plus que tout, pour moi des photos, et y ajouter la dimension si particulière de l’émotion que l’on peut en retirer.

J’imagine que les photographes de mariage, parfois, doivent verser une petite larme, qu’ils sont émus, eux aussi par l’instant, les gens, le moment. Pour moi la photo de nouveau-né c’est aussi ça, avoir la chance de photographier de tout petits bébés, voir le bonheur de nouveaux parents, voir l’amour dans leurs yeux lorsqu’ils posent leur regard sur leur enfant qu’ils ont attendus, parfois longtemps. Le miracle de la vie, une histoire qui commence, une famille qui se compose. Pendant les premiers jours on s’apprivoise, on bisoute, on caresse, on tient fort contre soi, on est enfin dans le concret, dans l’instant présent. Tous ces moments, ce grand début, j’aime le photographier. Ca ne me semble jamais répétitif car vous êtes tous différents en tant que parents, tous les bébés sont différents aussi, bref vous êtes uniques et cela me touche. Profondément.

Voici une image de la séance réalisée avec Camille à sa naissance en 2012. Je me souviens de cet instant, la bienveillance de Julie et JC m’avait émue aux larmes (mais faut pas le dire, j’ai été super discrète!). Là je me rappelle avoir pensé « j’adore ça, je trouve ça beau, c’est ce que je veux faire, encore et encore. »

Bref vous l’aurez compris quand Julie m’a annoncé sa 2ème grossesse j’avais déjà hâte !

Cette fois-ci rdv était pris pour organiser une séance maternité en famille sur la plage à Seignosse. Plage parfaite, déserte malgré le temps au top du top, un petit Camille en forme même en fin de journée et puis, bon ok je vais vous faire le coup à chaque fois de la lumière de dingue mais… mais là c’était génial, un couché de soleil comme dans les films 😉 du coup qui dit lumière de qualité dit couleurs super belles et ambiance été indien 🙂

Allez je m’arrête là et je vous laisse apprécier ces quelques images. Vous retrouverez bientôt la séance de Gaby, la petite fille de cette belle famille !

Ecrireun message Partagez surFacebook tweeter surtwitter

Iban est le petit garçon qu’attendait Emilie, que vous pouvez retrouver dans sa séance maternité à la plage ici et encore .

Direction donc le pays basque, pour  rencontrer Iban à ses 8 jours de vie.

Ce qui est drôle quand je vais à domicile, c’est quand mon gps décide que se serait très fun de passer par cette minuscule route dans la vallée ou on prie pour ne croiser personne (encore moins un tracteur !) car il est évident qu’il n’y a pas assez de place pour 2 véhicules ! Bref ambiance bucolique pour le cadre c’est avec délice que je découvre un mur de baies vitrées chez mes nouveaux parents du jour 🙂  J’ai pu faire la connaissance du papa d’Iban (un anniversaire un peu spécial pour lui avec en souvenir ces images de son fils nouveau-né mais aussi des petits accidents sur le tshirt !) et retrouver Emilie en super forme.

Iban est un petit loulou tout blond et trop craquant avec ses petites fossettes lorsqu’il sourit !

Il a été vraiment très calme pendant toute la séance et d’une grande douceur, un très bon moment passé à le photographier. Nous avons également fait des photos de famille et pendant la tétée je me suis aussi fait plaisir en photographiant la déco de la chambre d’Iban. J’adore tous ces petits détails qu’on a souvent pensé longtemps à l’avance pendant la grossesse et qui font que notre petit a vraiment son univers bien à lui.

 

Voici donc quelques unes de mes images préférées de cette séance tout en douceur et bonne humeur.

 

Ecrireun message Partagez surFacebook tweeter surtwitter

Vous avez pu découvrir la 1ère partie des photos de grossesse d’Emilie en forêt, cette fois-ci retrouvez la suite de sa séance maternité en extérieur dans cette seconde partie.

Après une petite heure à poser devant mon objectif (et une petite course poursuite avec le coucher de soleil très rapide !), Emilie déjà super décontractée et enthousiaste (comme moi vous l’aurez compris !) m’a vraiment bluffée sur la fin de séance. Hyper à l’aise et dans son élément lorsque je lui ai proposé de se tremper un peu.

Bon ok, elle a fini plus trempée que prévue car ce jour-là nous avions de bonnes grosses vagues 😉

Plage quasi déserte et le coucher de soleil en cadeau, j’adore terminer une séance sur ce spectacle. On aurait pu continuer comme ça longtemps mais lorsque nous avons rejoins nos voitures il faisait vraiment nuit noire, on en a profité jusqu’au bout du bout !

 

Merci à Emilie pour toute la confiance qu’elle m’a témoignée, un petit moment de bonheur de photographe.

Vous voulez voir les photos du beau bébé qui se cachait dans le ventre d’Emilie ? Vous ne serez pas décu(e)s, un magnifique petit Iban vous attend ici !

 

Ecrireun message Partagez surFacebook tweeter surtwitter

Lorsque Emilie m’a contacté pour faire ses photos de grossesse, j’ai de suite senti que le feeling allait très bien passer entre nous.

En effet quand on vous appelle en vous disant « j’ai vu votre travail et j’adore ce que vous faîtes, ce sera vous et personne d’autre, » bien entendu ça fait plaisir mais en plus quand on sait que notre style colle vraiment à la personne on sait qu’on va pouvoir travailler et faire quelque chose de vraiment bien.

C’est simple Emilie savait où elle voulait faire la séance, un endroit chargé de souvenirs pour elle, symbolique, ce qui aide à se sentir bien sur la séance et à se détendre. Elle avait aimé mes séances en extérieur, en particulier sur la plage, et l’aspect où l’on est en 1&1 avec la photographe comme sur les séances à thème lui convenait très bien.

Avant même de l’avoir rencontrée je SAVAIS que ça allait être top 😉 Quand je lui ai parlé de couronnes de fleurs, de robes et d’ambiance douce et qu’elle m’a dit « oui j’adore, de toute façon je te suis: tu as carte blanche » j’avais un sourire jusqu’aux oreilles héhé 😀

Il y a tellement de chouettes images issues de cette séance, elle me rappelle aussi de très bon moments entre filles que je vous propose de découvrir une petite sélection de mes photos  favorites en 2 parties.

Ici vous découvrirez notre 1ère partie dans la forêt et sur la dune, puis nous irons sur la plage dans une seconde partie.

 

Je vous laisse avec Emilie, son smile et cette lumière de fin de journée canon !

A très vite pour la suite

Ecrireun message Partagez surFacebook tweeter surtwitter

Vous avez pu découvrir la jolie Delphine en séance avec Andrea pour des photos en barque ici.

Quand il s’agit d’imaginer et chercher un nouvel endroit qui me servira de lieu pour une séance photo je cherche, parfois longtemps. Je me mets en mode *search ON* et je traque, je conduis, je m’arrête, je scrute la lumière en me disant « oui à cette heure là ce sera parfait.  » Parfois aussi je passe une centaine de fois devant un champs en me disant « il faudrait quand même faire quelques photos ici je suis sure que ça pourrait bien rendre. » D’autres fois je passe devant un autre champs et découvre avec horreur qu’ils ont osé coupé l’herbe, la petite herbe folle et sauvage qui à travers les derniers rayons du soleil aurait pu faire tellement bien !! Dans ces cas là je me dis que c’est bien fait pour moi que je n’avais qu’à me décider avant.

Bref, pourquoi est-ce que je vous raconte ça ? Surement pas pour que vous vous fassiez du soucis pour mes névroses de photographe en quête de joli spot 😉 mais plutôt pour insister sur le fait que des photos de grossesse en pleine nature, une belle séance en extérieur, ça vaut tout l’or du monde. Des photos de maternité dans un champs de tournesols j’en avais envie depuis quelques années, j’ai raté le coche l’été dernier donc cet été j’étais décidée à trouver LA future maman qui me suivrait dans cette petite aventure. C’est là que la belle Delphine entre en scène et se prête au jeu comme une pro.

Après avoir jouer à cache à cache avec l’arrosage automatique du champs de tournesols, direction le 2ème spot, un autre champs, en friche celui-ci (plus simple et moins dangereux pour le boitier, quoi que Delphine a fait coucou à de belles grosses araignées, oui parce que bien sur là où je voulais qu’elle se mette c’était aussi le lieu de réunion d’un petit gang d’araignées jaunes et noires héhé 🙂 ) mais avant tout arrêt dans un autre endroit qui n’était pas prévu. Quand j’ai vu la lumière raser tous ces petites fleurs de pissenlits, les couleurs du ciel, mes yeux avaient la forme de petits coeurs 😀

Dans ces moments, avec de belles conditions comme ce beau soir d’été on voudrait que le temps se suspende pour nous permettre de faire beaucoup de photos. Quoi qu’il en soit encore MERCI à Delphine pour sa patience, d’avoir bravé les araignées et d’avoir été aussi rayonnante pendant cette séance.

 

Vous aussi vous rêvez secrètement d’une jolie séance en pleine nature, écrivez-moi dès maintenant pour me décrire vos projets photos les plus audacieux

Tous droits réservés. Aucune reproduction, transmission ou utilisation des informations trouvées dans ce site web ou d’un de ses éléments ne peut être effectuée sous quelque forme et par quelque procédé que ce soit sans l’autorisation écrite de son auteure Séverine Lebaillif.

Ecrireun message Partagez surFacebook tweeter surtwitter